Category: Non classé


ISODIAG : 1ère rencontre amiante à la CCI du Havre

By iso diag,

Lundi 17 septembre 2018 se sont tenues les 1ère Rencontres Amiante organisées par ISODIAG en partenariat avec la CCI Seine Estuaire au sein des locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie

 

Le diagnostic Amiante est notre cœur de métier depuis maintenant 15 ans. Ainsi, l’organisation de cet évènement a été pour ISODIAG l’occasion de partager avec ses clients son expertise dans ce domaine.

Au cours de ces rencontres, nous avons donné la parole à des acteurs majeurs dans la gestion du risque Amiante. C’est dans ce contexte que l’AFNOR, la CARSAT Normandie et le laboratoire EUROFINS Cebat ont présenté chacun un sujet relevant de leur domaine de compétence. Ces présentations ont donné lieu à des échanges enrichissants.

 

AFNOR :

L’AFNOR nous a expliqué le système d’élaboration d’une Norme française et le processus de vérification et validation.

Ce processus a été illustré d’un exemple ayant trait au repérage amiante avant travaux

 

EUROFINS Cebat :

Le laboratoire EUROFINS Cebat nous a exposé l’évolution de la Norme NF X 43-269 et son impact sur les mesures sur opérateurs à la fois pour l’organisme préleveur et le laboratoire d’analyses.

 

CARSAT Normandie :

La CARSAT Normandie nous a rappelé l’impact sanitaire du risque Amiante sur les travailleurs et les entreprises au niveau national et au niveau régional (Normandie). Ont également été rappelé les obligations du propriétaire en terme de repérage notamment préalablement à des travaux ou à des opérations de maintenances.

 

ISODIAG :

Nous avons présenté les évolutions normatives et réglementaires à venir et abordé notamment les travaux en cours sur la Norme X46B en présentant les 5 domaines d’activités concernés.

 

Devant l’intérêt suscité par cet évènement, ISODIAG a prévu d’organiser de nouvelles rencontres à partir du 1er trimestre 2019.

Nous ne manquerons pas de vous en informer.

ISODIAG, accréditée par le COFRAC

By iso diag,

ISODIAG accréditée par le COFRAC pour son service Prélèvement d’air

 

Depuis fin novembre 2017, le service prélèvement d’air d’ISODIAG est accrédité COFRAC sous le numéro 1-6294.

Au delà de l’accompagnement qu’ISODIAG vous apportait dans la gestion du risque en milieu industriel, nous sommes à présent en mesure de répondre à vos demandes pour les mesures d’empoussièrement en fibres d’amiante dans les immeubles bâtis et les mesures d’empoussièrement de fibres d’amiante au poste de travail.

 

Accréditation n°1-6294 – Portée disponible sur www.cofrac.fr

Le service prélèvement d’air

Certification avec mention : Les évolutions du repérage amiante

By adminetic,

Certification avec mention

100% des opérateurs de repérage amiante d’ISODIAG ont obtenu la certification avec mention.

La certification avec mention imposée par l’Arrêté du 25 juillet 2016, entré en vigueur  le 1er janvier 2017 et qui prévoit une mise en application en Juillet 2017, a pour objet de renforcer les critères de compétence des personnes habilitées à effectuer les missions de diagnostic, d’évaluation périodique de l’état de conservation des matériaux et produits contenant de l’amiante, et d’examen visuel après travaux dans les immeubles bâtis. La certification avec mention concerne qui plus est, les IGH (Immeuble de Grande Hauteur), ERP (1ère-4ème catégorie), immeuble de travail hébergeant plus de 300 personnes et bâtiments industriels.

« La réussite appartient à tout le monde, c’est au travail d’équipe qu’en revient le mérite »

Arrêté du 25 juillet 2016

Les habilitations d’ISODIAG

Diagnostic des fibres réfractaires : ISODIAG cité dans un article de DIMAG

By adminetic,

ISODIAG dispose d’un savoir-faire peu pratiqué : Le Diagnostic des fibres réfractaires.

Afin d’apporter un éclairage sur la question, nous avons été interviewés par l’équipe de DIMAG, afin de permettre aux lecteurs de mieux comprendre le métier, le mode opératoire  et la réglementation en vigueur.

Nous vous souhaitons une bonne lecture et remercions DIMAG d’avoir pensé à ISODIAG :

Lire l’article

En savoir plus sur DIMAG ? Consultez le site

 

Amiante : le gouvernement inscrit l’obligation de repérage avant travaux dans le code du travail

By adminetic,

–        Le repérage de l’amiante avant travaux n’étant pas juridiquement organisé dans le code du travail, on constaterait une « hétérogénéité de pratiques » qui serait « source d’insécurité juridique », expose le gouvernement dans l’amendement qu’il a inséré dans le texte du projet de loi travail adopté avec l’engagement de sa responsabilité le 12 mai dernier. Il revient en effet actuellement au donneur d’ordre la responsabilité de désigner une personne qu’il juge compétente pour effectuer les repérages découlant de son évaluation des risques.

–        Un nouvel alinéa de l’article 51 du projet de loi prévoit donc de compléter la quatrième partie du code du travail (qui rassemble les dispositions de santé et sécurité au travail) avec une « obligation explicite de repérage avant travaux de l’amiante ». Cela concernerait l’ensemble des opérations prévues à l’article R. 4412-94 – c’est-à-dire à la fois les travaux de retrait ou d’encapsulage d’amiante ainsi que des matériaux, équipements, matériels ou articles qui en contiennent, y compris dans les cas de démolition, mais aussi les interventions sur des matériaux, équipements, matériels ou articles susceptibles lors desquelles des fibres d’amiante peuvent être émises. Et ce que ce soit dans les immeubles bâtis ou non bâtis, les équipements et installations industriels, les matériels de transport ou encore les navires et aéronefs.

–        Ainsi, le donneur d’ordre, le maître d’ouvrage ou le propriétaire devront-ils, sera-t-il écrit dans le code du travail, faire « rechercher la présence d’amiante préalablement à toute opération comportant des risques d’exposition des travailleurs à l’amiante ». « Cette recherche donne lieu à un document mentionnant, le cas échéant, la présence, la nature et la localisation de matériaux ou de produits contenant de l’amiante. Ce document est joint aux documents de la consultation remis aux entreprises candidates ou transmis aux entreprises envisageant de réaliser l’opération. »

–        Une telle disposition doit aussi permettre de « sécuriser les décisions des agents de contrôle de l’inspection du travail », sachant qu’ils peuvent actuellement déjà exiger des repérages par le biais d’une mise en demeure relative à l’évaluation des risques, lorsqu’ils soupçonnent la présence d’amiante en examinant par exemple un plan de démolition, voire prononcer des arrêts de travaux lorsque l’exposition des travailleurs est constatée. Aujourd’hui, la présence de matériaux amiantés non détectés avant le démarrage des travaux représentent plus de 25% des décisions d’arrêt de travaux prononcées par l’inspection du travail.

–        L’obligation sera assortie d’une sanction administrative et d’une sanction pénale. Les modalités pratiques et les dispositions normatives adaptées ainsi que les situations d’exemption – notamment pour les travaux réalisés en situation d’urgence – sont renvoyées au niveau réglementaire, à un décret en Conseil d’État.

ISODIAG – Préventica Lille 2016

By adminetic,

ISODIAG sera présent sur le Village Amiante RésoA+ durant le salon Préventica Lille 2016 qui se tiendra du 7 au 9 juin 2016 à Lille Grand Palais.

Vous pourrez nous rendre visite le mercredi 6 juin 2016, emplacement 438 situé dans le secteur Construction/ Amiante, près du restaurant.

Plus d’infos… cliquez ici

ISODIAG obtient le renouvellement de sa Certification MASE

By adminetic,

Le 16 février 2016, la Certification système commun MASE UIC a été accordée à ISODIAG pour une période de 3 ans suite à l’audit effectué le 01/02/2016.

Le renouvellement de la certification MASE accordé à ISODIAG reflète de l’engagement de la direction et de ses équipes dans la démarche d’amélioration continue en termes de sécurité et de prévention des risques au travail.

ISODIAG à la commission des normes

By adminetic,

ISODIAG, en collaboration avec le RésoA+,  participe à la commission de révision de la norme AFNOR NF X 46 020 depuis 2015.

Nous avons apporté notre participation dans le cadre de la révision du tableau A1 de l’annexe A qui liste les composants et parties de composants de la construction à inspecter et sonder, ainsi que les caractéristiques des sondages et analyses.

Notre expertise du domaine industriel a été mise en valeur par la création du tableau A2 de l’annexe A qui liste, lui,  les composants industriels à inspecter et  à sonder, ainsi que les caractéristiques des sondages et analyses.

La publication de cette norme est prévue au cours du dernier trimestre 2016.

Meilleurs voeux !

By adminetic,

 

Certains lisent dans le passé,

d’autres tentent de prédire l’avenir.

Assurons ensemble le présent.

 

Toute l’équipe ISODIAG vous souhaite une excellente année 2016